Né à Casablanca, Serge Lopez est toulousain depuis l’enfance et a vécu quelques années en Espagne. Dans ses gènes toutes les nuances et les parfums de la Méditerranée. France, Maghreb, Espagne. Ces trois cultures le traversent et le nourrissent. De ce « métissage » Serge Lopez tire une tolérance et une ouverture d’esprit rares, ouverture que l’on retrouve dans sa musique où ces trois univers si proches et si différents s’entremêlent pour n’en former qu’un.
Serge Lopez a longtemps travaillé avec Bernardo Sandoval avec qui il a tourné en France, Allemagne, Grèce, Canada, et collaboré à trois albums, dont la musique du film « Western » primée à Cannes. Il a accompagné également le Brésilien de Rio Renato de Resende. On peut entendre Serge Lopez laisser échapper quelques chapelets de notes sur l’album « Des roses et des orties » de Francis Cabrel (« La robe et l’échelle » – « Elle m’appartient ») et sur l’album « Roll Over » de Stéphane Mondino, entre autres… On le retrouve également sur disque et sur scène avec « Origines contrôlées » (projet créé par Mouss & Hakim de Zebda). En septembre 2010, il se produit pour la première fois sous la direction de Nathalie Marin aux côtés de Nilda Fernandez avec l’Orchestre Symphonique de Cannes. En mars 2011, il interprète  l’adaptation pour guitare et cordes des Danses de Claude Debussy avec l’Orchestre de la Radio Télévision Albanaise à Tirana. 2012, tournées en Nouvelle Calédonie , à Cuba , en Equateur où il enregistrera son prochain CD avec l’orchestre symphonique national.


 










www.sergelopez.com