MÔNICA PASSOS
C’est le concert des extrêmes où l’on peut passer du rire aux larmes, du grand bonheur à la plus profonde nostalgie, du coup de gueule à la plus douce des paroles. Cette brésilienne installée en France depuis les années 80 est une artiste exubérante à souhait, souvent surnommée le Diva féllinienne à juste titre tant son spectacle est un foisonnement d’imagination et d’expressions artistiques.

VENDREDI 30 OCTOBRE
WORD
20H30
5 € - 10 € - 20 €
Centre Culturel Albert Camus


Au-delà de la beauté, de la virtuosité et de la palette de son chant, de ses cris, de ses sifflements ou autres explosions vocales, cette grande dame possède juste le don de saisir par le cœur et de ne plus le lâcher ! 
Entre émotion et éclats de rire, entre frissons et colères, entre douceur et exubérance, entre volupté brésilienne et gouaille parisienne, on chaloupe auprès d’elle avec, toujours, la larme au bord du rire. Un spectacle que l’on vit assurément en tapant du pied, en levant le poing et en serrant bien fort la main de son voisin.

Avec,
Mônica Passos : guitare acoustique- flûte - chant
Jean-Bapstite Marino : guitare flamenca
Marc Madoré : guitare Craviola 12 cordes et guitare basse
Hervé Morisot : guitare 7 cordes
Ihad Radwan : oud
Marc Berthoumieux : accordéon (sous réserve)
Edmundo Carneiro : percussions brésiliennes (sous réserve)
Miguel Angel Fernandez: cajun
Bernard Madoré : saxophone

"Mônica Passos : Phénomène naturel totalement anormal (Le Monde")

Diva sublime, femme de cœur et de luttes, poétesse de jour et comique de nuit, improvisatrice devant l’Éternel et devant son Prochain, Mônica Passos est « tout simplement l’une des plus belles voix d’aujourd’hui » (Jazz Magazine).