Antoinette Praizelin est une photographe autodidacte.
Elle débute la photo en 2009 avec un compact numérique, puis un bridge, et, enfin son reflex Nikon.
La passion prend sa place petit à petit... jusqu'à ce jour de pluie ou elle se met à photographier une guitare chez elle pour s'entraîner aux différents réglages de son appareil photo. Et là c'est le déclic, une évidence, une révélation!
Depuis ce jour, la guitare est devenue son thème favori, celui qu'elle explore sous toutes les coutures, sans à priori sur l'instrument, du plus modeste au plus précieux.
"La guitare a toujours une valeur sentimentale pour le guitariste. Elle représente des morceaux de vie, des rencontres, du plaisir, du partage, mais aussi de la souffrance, qu'il s'agisse des doigts abîmés sur les premières cordes ou de rêves aux espoirs déçus... Chacune d'elles a une âme. J'essaie de la faire vivre un peu à travers le regard que je porte sur ses formes, ses textures, ses couleurs ou ses égratignures.  


                                                                             

Quand un musicien récupère sa guitare après une séance photo et qu'i me dit : c'est comme ça que je la voyais, pourtant je ne l'avais jamais regarder comme ça, je suis très touchée, d'autant que j'appréhende toujours un peu le moment ou il découvrira mes photos, toujours un peu peur qu'il soit déçu....
La guitare est un instrument fascinant! extrêmement photogénique et avec une palette de sonorités.... Je n'en ai pas fini avec elles....
J'espère avoir beaucoup de nouvelles rencontres visuelles qui me donneront envie d'explorer des champs inattendus. Je n'ai pas de studio, seule la lumière qui m'entoure guide mes envies, je tiens à cette part d'imprévu et de magie qui rend l'instant au moins unique, au mieux poétique."
Entre les séances photo, Antoinette écrit des textes et des chansons. Elle aime aussi chanter et interprète actuellement le répertoire d'Alain Bashung... Avec son guitariste de mari! 

www.antoinette-praizelin-guitars.fr/ 


                                                                                       



                                                                                                                          © Antoinette PRAIZELIN


                                                                                                                                                © Antoinette PRAIZELIN


                                                                                                                                                 © Antoinette PRAIZELIN